Pourquoi le Rock Tour et pourquoi Les Arts de La Grimpe ?

D’où émane l’idée du Rock Tour ?

Chez Globe Climber, on a des biceps, mais pour les idées c’est moins facile.

Mais parfois, une fois par an, on est touché par la grâce :

Ainsi l’idée pour nous était de créer un évènement d’escalade avec l’esprit convivial des compétitions d’antan (et oui c’était mieux avant), où le plaisir des grimpeurs primait sur les contraintes imposées par les compétitions d’aujourd’hui.

Fini les compètes où tu es obligé de garder ton T-shirt (« J’aime voir les corps musclés et transpirant des grimpeurs dans l’effort » Lucas M), où un juge t’appelle pour ton essai (on se croirait à l’usine), où tu as intérêt d’être efficace car il y a 15 mn d’attente (ah non en fait c’est Disneyland, mais sans les attractions !) Bref, fini les compètes où tu ne grimpes presque pas et où le plaisir est inexistant.

Vous l’aurez compris, chez Globe Climber, on n’est pas content :

Pour nous, une bonne compétition, c’est du fun, de la grimpe, du partage, tout le monde s’arrache et du beau spectacle pour les finales.

Et bien sûr chez nous, une compétition se termine forcément par une soirée, pour prolonger le plaisir de la journée en s’amusant et rencontrant d’autres grimpeurs.

 

Comment s’organise le Rock Tour ?

Pour la première année, Globe Climber, qui est à l’initiative du Rock Tour, voulait proposer un championnat régional de bloc au sein des salles d’Ile-de-France.

Notre objectif était de sortir les grimpeurs de leur salle habituelle et de les inviter à en découvrir d’autres.

Avec la multiplication de celles-ci, nous voulions que chacune puisse exprimer sa philosophie, ses valeurs autour d’un évènement commun.

Fort du succès de cette première saison, faire grandir l’évènement semblait évident. Cette année deux étapes auront lieu en province, à Reims (http://www.lesartsdelagrimpe.com/) et à Caen (http://www.isatix.com/).

 

Quel intérêt de venir à Reims ?

Fred Nigoul, créateur et gérant de la Salle Les Arts de la Grimpe organisait des compétitions auxquelles Jérome (créateur de Globe Climber) participait quand il était jeune (ça ne date pas d’hier). Les arts en fêtes était une compète incontournable car on s’y faisait, vous l’avez compris, Plaisir. On partait de là-bas avec des courbatures pour 3 jours. Bref le top pour un grimpeur !

Comme toutes les bonnes choses ont une fin, sauf la saucisse qui en a 2, Les arts en fêtes s’arrêtent en 2012. Alors pour nous, contacter Fred pour recréer un évènement dans cette salle tombait sous le sens ! Et pour Fred, visiblement, ce fut de même.

 

Quelles particularités de la salle Les arts de la grimpe vont faire de cette étape du Rock Tour un succès ?

La réussite d’une compétition tient en 4 points essentiels :

  • L’envie des organisateurs de créer un évènement de qualité : timing, ouvertures, animation, sourire, plaisir, accueil
  • Des grimpeurs funny sinon avec des nazes on ne fait que des choses nazes
  • Des jolies filles et des beaux mecs
  • De la Biosarde

Bises les Loulous et à bientôt à Reims

 


jchaput@globeclimber.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *